Lundi 5 Novembre 2018

BAD novembre 2018 recto

BAD novembre 2018 verso

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Dimanche 14 Octobre 2018

Bad octobre 2018 ok

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Lundi 12 mars 2018

BAD mars 2018

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Le 6 mai 2017 à 19h45,

Projection à prix libre* du film "En quête de sens" 

à Peuple et culture

Infos et réservations :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

04/368.82.32

*Les bénéfices seront reversés à Kamea meah films

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 

Un atelier d'écriture pour aider l'été qui s'étire?

Au jardin, s'il reste du soleil.

Avec des supports vidéos, des extraits de textes, des images,...pour ouvrir la page.

Écrire seul pour plonger en soi, en apné.

Écrire collectivement pour élargir les horizons.

Avec, au centre, la planète des hommes, des bêtes et des plantes, des océans et des montagnes...

 

 

 

"Toutes les analyses politiques, économiques et climatiques tendent à révéler que la terre tourne à l'enfer."   Marc Levy 

 

img350px

 Les 23, 24 et 25 août, de 14h à 17h,  @Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 à 4000 Liège.

 Pas de prérequis hormis l'usage élémentaire de la langue française.

La présence à l'ensemble des 3 séances est nécessaire pour la dynamique du groupe et pour l'aboutissement de chacun.

Gratuit

Renseignements et inscriptions :

+32 474/812263

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

L’esprit de MAI 68, c’est aussi celui des slogans dont certains survivent encore dans la mémoire collective de toutes les générations actuelles : «Perdre sa vie à la gagner», «Soyez réalistes, demandez l’impossible», «Il est interdit d’interdire» ou encore «Sois jeune et tais-toi»... Des phrases brèves, décalées et déjantées, qui ont propagé les idées et les revendications. 

Et si nous faisions aussi parler les murs ? Rendez-vous à la manufacture des slogans pour libérer nos imaginaires collectifs, faire exploser notre créativité, oser dire nos indignations 2018 et penser un autre monde.

Les lundi 4 et mardi 5 juin 2018 de 14h à 17h

à l’Espace Cacérès de Peuple & Culture

Rue du Beau mur 45 à 4030 Liège

La participation est gratuite

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

"La vie a tous les droits, la prédation n’en a aucun. Ne vous étonnez pas que le combat commence à peine» - Raoul Vaneigem 

Il s’agira, par les mots, écrits, lus, partagés, d’exprimer les voies du désir d’un monde où l’être humain fait voler en éclats les prisons qui nous éteignent. Sous les pavés, donc... 

Samedi 9 juin de 9h à 17h 

à l’Espace Cacérès de Peuple & Culture 

Rue du Beau mur, 45 à 4030 Liège 

Participation gratuite et inscription nécessaire 

04/368.82.32 ou 0476/22.89.46 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Regards rétrospectifs sur The spirit of 68. 

Jeudi 7 juin 2018 de 18h à 22h 

au Zénith, rue Jean d’Outremeuse, 15 à 4020 Liège. 

Entrée libre et gratuite 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Vendredi 29 juin à 20h

Projection du film suivie d'un débat

Attention ! Rectificatif

Nous vous avions annoncé la projection du dernier film de Yanis Youlontas ce vendredi 29 juin à 20h.

Malheureusement, le réalisateur nous a informé de l’indisponibilité du support numérique pour cette date.

Lors de cette soirée, nous projetterons le deuxième film de Yanis Youlontas, « Je lutte donc je suis ».

À sa suite, nous pourrons regarder la version longue de la bande annonce de « L’amour et la révolution ».

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la date de diffusion de « L’amour et la révolution »

Avec toutes nos excuses,

Rendez-vous à 20h ce vendredi 29 juin à l’espace Cacérès de Peuple & Culture !

Renseignements:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

04/368.82.32 ou 0476/22.89.46

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Une marche exploratoire avec une carte subjective réalisée par le collectif 68-2018 au départ de témoignages d’acteurs de 68 et d’après 68, une balade, dans le temps et dans l’espace, au fil des évènements sous les pavés liégeois.Le MAI liégeois peut paraître tardif et modeste, il est pourtant, pour reprendre une expression d’Ernest Mandel, une «répétition générale» des liens entre syndicat et monde associatif. Les premiers vont multiplier les prises de position sur les questions «extra-syndicales» et retrouver sur ces terrains des cadres étudiants qui ont prolongé leur expérience de 1968 en s’investissant dans la naissance de nouveaux courants politiques et la construction d’associations durables dont les Grignoux sont sans doute, avec l’affirmation des mouvements féministes, tiers-mondistes, pacifistes et éducatifs, l’expression d’une dynamique «boule de neige».L’occasion de découvrir Liège sous un nouveau jour, d’échanger et de débattre avec des acteurs de 68 et, pour celles et ceux qui le souhaitent, de découvrir, au Musée de la Vie Wallonne, l’exposition «Le jardin du paradoxe - regards sur le Cirque divers» qui surgit dans le paysage culturel liégeois en 1977 alors que s’essouffle la pensée de MAI 68.

Le samedi 2 juin 2018 de 10h à 17h 

à l’Espace Cacérès de Peuple & Culture. 

Rue du Beau mur, 45 à 4030 Liège 

Inscription nécessaire : 

04/368.82.32 ou 0476/22.89.46 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

« 1968, de grands soirs en petits matins » de Ludivine Bantigny 

À partir d’un travail dans les archives de toute la France, pour beaucoup inédites, Ludivine Bantigny - historienne et maîtresse de conférences à l’Université de Rouen Normandie - restitue l’énergie des luttes, des débats, des émotions et des espoirs portés par les acteurs de 68 : toutes celles et tous ceux – ouvriers, étudiants, militants mais aussi danseurs, médecins, paysans, artisans, poètes d’un jour, et les femmes à parts égales avec les hommes – qui ont participé au mouvement. Son livre s’attache au vif des événements : à la diversité de leurs protagonistes plus qu’aux seuls porte-parole désignés, à leurs pratiques plus qu’à la rhétorique dont on les a ensuite enveloppés, à la grève qui met le temps en suspens. «Les événements» : si la formule est restée vague faute de pouvoir à coup sûr qualifier ce qui s’était passé, du moins a-t-elle le mérite de revenir précisément aux faits, aux projets, à l’inventivité, à tout ce qui a été imaginé, de grand et de petit, pour réellement « changer la vie ». 

(*) L’arpentage permet la lecture collective d’un livre, en peu de temps, par un découpage et une répartition des contenus entre les lecteur. trice.s. La mise en commun s’effectue au sein d’un dispositif d’échanges et d’analyse critique autour des idées développées par l’auteur. Il est donc recommandé de ne pas lire le livre avant. 

Le samedi 26 mai de 9h00 à 17h00 

à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture 

rue du Beau mur 45 à 4030 Liège. 

Participation gratuite et inscription nécessaire

04/3688232 ou 0476/228946 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Le souffle de 68 dans les Maisons médicales, les centres de jeunes, les associations d’Éducation populaire, le théâtre, le cinéma et l’enseignement avec les héritiers pionniers: 

Jean-Pierre Nossent, Inspecteur général de la culture e.r, - Christian Legrève, animateur en Éducation permanente, Jean-Marie Hermand, Administrateur délégué des Grignoux, - Pierre Drielsma, médecin généraliste, permanent politique à la FMM et ancien rédacteur du journal Le Pavé, - Lionel Biatour, psychopédagogue, animateur et formateur de PEC et Jean Lambert, metteur en scène du Théâtre de la Communauté et des Ateliers de la colline 

Le lundi 28 mai 2018 à 20h 

à l’Espace Cacérès de Peuple & Culture, 

rue du Beau mur 45. 4030 Grivegnée 

Entrée libre. 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Le jeudi 24 mai 2018 à 20h au zénith. 

Rue Jean d’Outremeuse, 15 à 4020 Liège. 

Entrée libre et gratuite 

Soirée de rencontre, d’échanges et de débats avec des acteurs 

liégeois et français de 68 

La mémoire de MAI 68 s’estompe. Il est important de la faire revivre pour rappeler ce qu’a signifié ce moment en le confrontant aux réalités de l’engagement et de la contestation au 21ème siècle. Quel bilan les acteurs tirent-ils de cette époque ? Quels souvenirs traversent encore la mémoire collective, le corps social en 2018 ? Quelles lectures les générations actuelles font-elles de ce passé ? Quels discours et analyses s’offrent à elles pour le comprendre ? Quels héritages revendiquent-elles ou, au contraire, rejettent-elles ? Avec, dans leurs statut et fonction en 68 ; 

Thierry Grisar de l’U.G.E 

Geneviève Culot de l’AGEL 

Pierre Delfosse du MUBEF 

Camille Schmitz du CTL-Grignoux 

Marie-Thérèse Bonsignore, Myriam Sommer, 

Jean-Paul Brilmaker et Ambroise Kalabela, étudiant·e·s à l’ULg 

Philippe Gibon, dessinateur à l’ATPOPLG 

Jean-Marie Roberti, journaliste à Combat 

Eric Toussaint et Albert Graitson, lycéens 

Beni Hubert, étudiant. 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 

Objectifs :

La formation vise à transmettre aux formateurs et formatrices en citoyenneté les outils de la Formation à l’Intégration Citoyenne et les Ateliers d’Orientation Citoyenne de manière à ce qu’ils les comprennent, qu’ils se les approprient et qu’ils l’enrichissent de leur propre regard, ressources et expérience.

Contenu : 

Les cinq journées sont consacrées à la présentation des programmes de Formation à l’Intégration Citoyenne(FIC) et les Ateliers d’Orientation Citoyenne(AOC): les objectifs poursuivis, les contenus, les méthodes, l’utilisation de toutes les ressources mises à disposition par les CRI et le DISCRI en vue de comprendre et de s’approprier les outils. 

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Objectifs : 

Cette formation à destination des responsables, coordinateur-trices et directeur-trice-s d’institution a pour objectif de fournir les éléments nécessaires à la mise en place :

  • des conditions pour une institution plus interculturelle qui favorise un réel accueil de la diversité basé sur une relation de confiance ;
  • de mesures préventives en soutien aux travailleurs de terrain qui, même s’ils participent aux formations interculturelles, ont besoin d’un cadre institutionnel gérant cette thématique.

Contenu :

  • Analyse de l’ensemble des dimensions de l’organisme de formation en clés interculturelles ;
  • Pistes pour des réponses institutionnelles à différents problèmes liés à la multiculturalité ;
  • Définition et programmation d’un projet de changement à trois ans pour son organisme afin qu’il devienne plus interculturel.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

L’art du collage est accessible à tous et toutes. Il permet de réaliser des affiches, des tableaux, des cartes... individuellement ou collectivement en associant des éléments séparés, de toutes natures : extraits de journaux, photos, papier peint, documents,... 

« Sous les pavés 68 » 

Aux arts 68 pour dire ce que MAI 68 évoque pour vous. Les oeuvres réalisées enrichiront l’exposition. Elles vous seront rendues lors du dévernissage. 

Le mardi 22 mai 2018 de 14h à 17h 

au Zénith. Rue Jean d’Outremeuse, 15 à 4020 Liège. 

La participation est gratuite et l’inscription nécessaire 

04/368.82.32 ou 0476/22.89.46 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 


2018, les murs se marrent ! la manufacture des slogans 

L’esprit de MAI 68, c’est aussi celui des slogans dont certains survivent encore dans la mémoire collective de toutes les générations actuelles : «Perdre sa vie à la gagner», «Soyez réalistes, demandez l’impossible», «Il est interdit d’interdire» ou encore «Sois jeune et tais-toi»... Des phrases brèves, décalées et déjantées, qui ont propagé les idées et les revendications. 

Et si nous faisions aussi parler les murs ? Rendez-vous à la manufacture des slogans pour libérer nos imaginaires collectifs, faire exploser notre créativité, oser dire nos indignations 2018 et penser un autre monde. 

Les lundi 4 et mardi 5 juin 2018 de 14h à 17h 

à l’Espace Cacérès de Peuple & Culture 

Rue du Beau mur 45 à 4030 Liège 

La participation est gratuite 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Epto est un réseau européen de formation par les pairs qui coordonne un réseau international de jeunes formateurs et de travailleurs jeunesse actifs dans la lutte contre l'exclusion.

Objectifs : 

La formation basée sur la méthode développée par l’EPTO (European Peer Training Organisation) a pour objectifs de lancer un programme d’éducation interculturelle auprès des jeunes afin qu’ils deviennent eux-mêmes actifs dans la lutte contre les préjugés et les discriminations. EPTO repose sur l'idée qu'un message délivré à un jeune par un autre jeune est plus crédible et efficient que lorsqu'il est transmis par les figures représentant l'autorité. La puissance de ce programme, c'est son potentiel de multiplication, son effet «boule de neige ».

Contenu :

Des ateliers de sensibilisation en vue d’encourager le jeune à reconnaître et confronter les préjugés et discriminations sous toutes leurs formes ; comprendre les comportements et les processus d'inclusion et d'exclusion ; développer des compétences en gestion de conflit  et créer un environnement inclusif au sein d'un groupe. 

L'éducation par les pairs se base sur quelques présupposés :

  • Les groupes de pairs ont une grande influence sur l’évolution et le développement des jeunes en tant qu’instance fondamentale de la socialisation ;
  • Les jeunes ont l’immense capacité d’influencer les sociétés dans lesquelles ils vivent ;
  • Les « peer trainers » ont besoin de comprendre leurs forces et leurs faiblesses, leurs compétences et leurs limites, leurs attitudes et leurs valeurs ;
  • Chaque individu est à la fois élève et professeur dans un système d’éducation efficient ;
  • La formation est une forme d’action sociale.

Méthodologie : Expérimentation d’outils d’animation, de jeux interculturels et de méthodes interactives d’éducation interculturelle.  

Public : Secteur jeunesse, éducation et enseignement : écoles de devoirs, maisons de jeunes, centre de jeunes, écoles, clubs sportifs, intervenants éducatifs et sociaux des villes et communes, etc.

Prix:

Le montant de la participation est fixé à 60€ pour les 5 journées  comprenant les boissons et collations. Remboursement via le fonds 4S pour les personnes relavant des commissions paritaires 329.02 et 329.03 voire d’autres fonds de formation sectoriel.

Le montant de la participation ne doit pas constituer un frein à votre participation ; des solutions existent n’hésitez pas à nous contacter.

Dates : Du 12, 13, 19, 20 et 22 novembre de 9h30 à 16h30.

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45-C23 - 4030 Liège.

Nombre de participant-e-s : 18 Max.

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

MAI 68 ? Pour les uns, une révolte unique contre le corset des traditions, l’autorité, la dureté du capitalisme et son cortège d’injustices... Pour les autres, la mort de toute autorité, le rejet des traditions, la destruction du respect, le refus de l’héritage du passé... 

50 ans plus tard, quelle conscience avons-nous encore de MAI 68 ? N’est-il pas temps de nous pencher sur ce qu’il reste aujourd’hui de son héritage ? Trois jours pour échanger nos connaissances, confronter nos expériences, éclairer les questions que nous nous posons, analyser, nous ressourcer... nous immerger dans l’esprit 68. 

Les mardi 22, mercredi 23 & jeudi 24 mai 2018 de 9h à 17h 

à l’Espace Cacérès de Peuple & Culture 

Rue du Beau mur 45 à 4030 Liège 

Inscriptions nécessaires : 

04/368.82.32 ou 0476/22.89.46 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Mars Diversités 2018

16 mars 2018

Question de genre ? Une journée pour en débattre.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
Pièce jointes
File
Download this file (mars diversité 2018.pdf)mars diversité 2018.pdf

La CGT en MAI 68 

Documentaire collectif réalisé sous la direction de Paul Seban - 1969 

Le documentaire - réalisé au départ de nombreuses images prises par les ouvriers en grève dans les usines - rend compte de l’ensemble des faits qui ont marqué MAI 68 : le déclenchement de la grève, son déroulement, son développement, les manifestations, les négociations et leurs résultats, la reprise du travail. Produit par la CGT, il veut faire le point sur l’attitude de la centrale syndicale durant les évènement de MAI 68. Le débat qui suivra la projection permettra de porter un regard critique sur le rôle et les stratégies des acteurs du contre-pouvoir pendant les évènements de MAI 68. 

Mardi 15 mai 2018 à 20h 

(Participation libre et gratuite) 

À l’Espace Cacérès de Peuple & Culture 

Rue du Beau mur 45 à 4030 Liège


La convergence des luttes, un rêve général ? 

Les moments historiques ont la spécificité de leurs contextes. En 68, la classe ouvrière, fortement encadrée par les syndicats, est héritière d’une longue tradition de luttes. Les étudiants, nouvelles couches sociales en expansion, construisent quant à eux un mouvement plus spontané. Tous ont en commun une volonté : en finir avec le vieux monde en imaginant une vie différente. Aujourd’hui, et certains y voient un effet pervers de 68, l’individualisme s’est imposé au détriment de la solidarité et ceux qui revendiquent le maintien de leurs droits sont qualifiés de conservateurs... Comment, dans ces conditions, imaginer une convergence des mouvements sociaux ? Quels en seraient les porteurs ? Autour de quelles revendications et avec quelles stratégies ?

Le débat sera introduit et ressourcé par des courts-métrages (Grève mobilisante en front social élargi 15/12/2014, Production et réalisation RTA ASBL - La marche des acteurs des temps présents - Regards FGTB 2014) et des images d’actualités. Rosario Marmol Perez (FGTB - Acteurs des temps présents) et Simon Hupkens (Militant de la campagne «Commune hospitalière» du CNCD) nous aideront à analyser et penser les dynamiques de «front social élargi» en 2018. 

Jeudi 17 mai 2018 à 20h 

au Zénith 

Rue Jean d’Outremeuse, 15 à 4020 Liège 

Entrée libre et gratuite


Des fraises et du sang 

De Stuart Hagmann - 1970 - Avec Bruce Davison, Kim Darby & Bud Cort 

Dans une paisible université américaine, un étudiant surprend son camarade de chambre en charmante compagnie. La jeune fille apprend aux deux amis qu’elle fait grève et participe à l’occupation du campus. Curieux, Simon va prendre quelques clichés autour de l’université. Mais, peu à peu, son engagement se fait plus concret. La prise de conscience politique de Simon, tranquille étudiant d’une université américaine, amené à s’engager dans un mouvement de contestation universitaire. Le débat portera sur le rapport des citoyens aux réalités sociales, économiques et politiques aujourd’hui, sur les conditions de l’éveil de la conscience politique, sur les thèmes d’engagement et les formes de contestations. 

Jeudi 31 mai 2018 à 20h 

à l’Espace Cacérès de Peuple & Culture 

Rue du Beau mur, 45 à 4030 Liège 

La participation est libre et gratuite 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Objectifs :

Cette formation a pour objectif d’outiller les professionnels dans leur relation et communication avec les parents dont les modes de pensée et d’agir sont par­fois éloignés de ceux qui sont en vigueur dans les structures d’accueil. Il s’agit de mieux appréhender ces différences en évitant de les interpréter erronément, d’aider à dépasser les chocs qu’elles peuvent générer de part et d’autre, de s’exercer à communiquer sereinement et trouver des solutions « gagnant-ga­gnant » chaque fois que le contexte ins­titutionnel et réglementaire le permet.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Lorsque, pour une raison ou une autre, vous nous informez par mail de votre impossibilité de participer à la formation à laquelle vous vous êtes inscrit(e), PEC vous remboursera de la manière suivante :

  • 100% jusqu’à 30 jours avant la première journée de formation.
  • 50% entre 30 et 15 jours.
  • Dans les 15 jours qui précèdent, pas de remboursement possible.

Il vous est bien sûr loisible de vous faire remplacer par une autre personne.

Cliquez sur ce lien pour vous inscrire !


Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Retrouvez-nous sur 48FM dans l’émission 

« La porte ouverte à toutes les fenêtres » 

105MHz à Liège 

www.48fm.com - en streaming 

Samedi 12 mai de 18h à 21h 

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Lorsque, pour une raison ou une autre, vous nous informez par mail de votre impossibilité de participer à la formation à laquelle vous vous êtes inscrit(e), PEC vous remboursera de la manière suivante :

  • 100% jusqu’à 30 jours avant la première journée de formation.
  • 50% entre 30 et 15 jours.
  • Dans les 15 jours qui précèdent, pas de remboursement possible.

Il vous est bien sûr loisible de vous faire remplacer par une autre personne.

Cliquez sur ce lien pour vous inscrire !


Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter