Les 13 & 14 Décembre 2017 - De 9h à 17h

« Se mettre dans la peau d’un réfugié pour mieux comprendre les situations qu’il a vécues, ses angoisses et ses quêtes ». C’est ce que propose l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés avec le jeu en ligne « Envers et contre tout », lancé en 2008.

Après avoir subi un interrogatoire, le joueur doit fuir : quitter la ville et le pays. Il lui faudra chercher un abri pour la nuit, trouver un interprète, et se faire une nouvelle vie. Divisé en trois parties : « Guerre et conflit », « Pays frontalier » et « Une nouvelle vie », le jeu qui se déroule dans une situation de tension intense, conduit les joueurs à surmonter de nombreux obstacles selon plusieurs scénarios.

L’idée provocante d’utiliser des jeux vidéo comme outils d’éducation populaire évolue depuis quelques années avec le développement des Serious Games. Ceux-ci utilisent des techniques et technologies du jeu vidéo au service d’une application dont la finalité n’est pas de jouer, mais d’apprendre, de se former, d’informer, de sensibiliser ou de communiquer. Quantité de Serious Games politiquement engagés permettent de soutenir l’éducation à la citoyenneté de celles et ceux qui y jouent en faisant évoluer leurs représentations du monde, en les aidant à adopter une réflexion critique en vue de favoriser des changements d’attitude ou de comportement.

Il serait trop long de citer ici tous les Serious Games qui touchent de près ou de loin à l’éducation à la citoyenneté. Il est toutefois indispensable de savoir que certains jeux véhiculent aussi insidieusement des valeurs négatives. D’où l’importance d’intégrer l’éducation aux médias et à l’image dans le processus pédagogique.

Objectifs:

  • Expérimenter le serious Game « Envers et contre tout ». 
  • Construire des dispositifs d’animation et stratégies pédagogiques inscrits dans les visées politiques de l’Education permanente. 
  • Mettre le jeu en perspective critique : l’interroger comme une source parmi d’autres, ayant des auteurs, un contexte de produc-tion et un public-cible, des objectifs politiques, commerciaux, etc. 
  • Identifier et prévenir les risques liés à l’utilisation du Serious Game comme outil d’éducation à la citoyenneté : violences, sexisme, racisme, addiction…

Informations pratiques :

La formation aura lieu les 13 & 14 décembre 2017, de 9h à 17h à Peuple&Culture (45, rue du Beau Mur à 4030 Grivegnée). 

Prix: 30€ pour les 2 journées comprenant les repas de midi, boissons et collations. 

Pour les besoins des apprentissages, nous vous remercions d’apporter votre PC portable. Si vous m’en disposez pas, contactez-nous.

Formateur : Lionel Biatour

Pierre Arnoldy

Tél. 04/368.82.32 ou 04/342/83.33

Inscription : Cliquez sur ce lien

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
Pièce jointes
File
Download this file (formation serious games.pdf)formation serious games.pdf