« 1968, de grands soirs en petits matins » de Ludivine Bantigny 

À partir d’un travail dans les archives de toute la France, pour beaucoup inédites, Ludivine Bantigny - historienne et maîtresse de conférences à l’Université de Rouen Normandie - restitue l’énergie des luttes, des débats, des émotions et des espoirs portés par les acteurs de 68 : toutes celles et tous ceux – ouvriers, étudiants, militants mais aussi danseurs, médecins, paysans, artisans, poètes d’un jour, et les femmes à parts égales avec les hommes – qui ont participé au mouvement. Son livre s’attache au vif des événements : à la diversité de leurs protagonistes plus qu’aux seuls porte-parole désignés, à leurs pratiques plus qu’à la rhétorique dont on les a ensuite enveloppés, à la grève qui met le temps en suspens. «Les événements» : si la formule est restée vague faute de pouvoir à coup sûr qualifier ce qui s’était passé, du moins a-t-elle le mérite de revenir précisément aux faits, aux projets, à l’inventivité, à tout ce qui a été imaginé, de grand et de petit, pour réellement « changer la vie ». 

(*) L’arpentage permet la lecture collective d’un livre, en peu de temps, par un découpage et une répartition des contenus entre les lecteur. trice.s. La mise en commun s’effectue au sein d’un dispositif d’échanges et d’analyse critique autour des idées développées par l’auteur. Il est donc recommandé de ne pas lire le livre avant. 

Le samedi 26 mai de 9h00 à 17h00 

à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture 

rue du Beau mur 45 à 4030 Liège. 

Participation gratuite et inscription nécessaire

04/3688232 ou 0476/228946 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(cliquez ici pour découvrir le programme complet)

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter