Contenu :

Phase 1  : Décentration et compréhension du système de l’ « Autre »

  • Identifier et questionner les ressentis et comportements vis-à-vis de l’alté­rité et de la diversité.
  • S’approprier les prérequis des ap­proches interculturelles (culture, identité individuelle, zones sen­sibles...) et intégrer leurs fonde­ments.
  • Questionner ses représentations sur la petite enfance, le rôle des parents et les valeurs qui sous-tendent ses pratiques professionnelles et ainsi prendre conscience de ses propres référents culturels.
  • Comprendre en quoi ses référents culturels peuvent influencer la re­lation et communication avec les parents et les enfants, générer des chocs culturels et heurter les « zones sensibles » tant chez eux que chez les parents.

Phase 2 : Communi­cation et négociation interculturelles

  • S’exercer via de nombreuses activités à la communication (verbale et non verbale) et à la négociation intercultu­relles avec les parents et les enfants.

Phase 3 : Suivi des mises en pratiques

  • Partage et analyse des pratiques de communication et de négociation dé­ployées après la formation.

Méthodologie :

Les principes pédagogiques de la formation se fondent sur le socioconstructivisme qui prône la co-construction collective en sollicitant le partage des re­présentations et des connaissances déjà actives dans le groupe. Celles-ci sont complétées et structurées au travers de diverses activités et ap­ports théoriques en vue d’amé­liorer ou renforcer les pratiques professionnelles.

Public : Les professionnels du secteur de la petite enfance – la formation est reconnue par l’ONE. Elle est accessible gratuitement à ces professionnels

Dates : 9, 12, 13 novembre, 7 décembre 2018 de 9h30 à16h30

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45-C23 - 4030 Liège.

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter