Du 17 au 21 juin 2019

L’actualité éclaire un peu plus chaque jour l’urgence de sociétés plus justes, plus démocratiques et plus solidaires. Bâtir cet avenir désirable nécessite de prendre en compte les mutations profondes que nous connaissons aujourd’hui et de relever collectivement les défis environnementaux, sociaux, culturels et économiques qui en découlent.

C’est pour partir à la recherche de réponses associatives à ces défis que nous développons le projet « C’est possible.EU », en partenariat avec la Fédération des Centres sociaux et socioculturels en France, la Ufa fabrik en Allemagne et Arci Culture Solidali en Italie.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
Pièce jointes
File
Download this file (Erasmus Poitiers.pdf)Erasmus Poitiers.pdf

 

La formation se déroulera les 6, 9, 10 mai - 3 juin de 9h30 à 16h30 à l'espace CACERES de Peuple et Culture - rue du Beau Mur, 45 - 4030 Liège.

Cette formation a pour objectifs de/d’:

 outiller les professionnel-le-s sur des questions de parentalité étant entendu que les conceptions du rôle de parents, les façons d’agir vis-à-vis d’un tout-petit peuvent varier en fonction des personnes, des contextes de vie et de leurs ancrages culturels qui peuvent parfois se montrer fort éloignés des codes et normes en vigueur en Wallonie ;

 élaborer des initiatives et projets interculturels et concrets dans le domaine de la parentalité.

Contenus

Phase 1 : Se découvrir et découvrir l’« Autre »- Les fondements des approches interculturelles

Phase 2 : Les actions interculturelles en faveur de la parentalité

Réfléchir aux raisons qui amènent à entreprendre une action en faveur de la parentalité ;

Consolider et élaborer des initiatives et projets concrets et interculturels concernant la parentalité qui  -renforcent l’implication et la participation des parents dans la structure d’accueil ;- élargissent les espaces et moments créatifs de dialogue et d’alliance sur les pratiques et conceptions éducatives ;

                                                                                                                                                                 - renforcent des pratiques éducatives qui favorisent le développement harmonieux des enfants tant au sein des familles que dans les structures d’accueil.

Phase 3 : Analyse des actions mises en place par les participant-e-s sur le terrain en vue de les améliorer

Méthodologie

Les principes pédagogiques de la formation se fondent sur le socioconstructivisme qui prône la co-construction collective en sollicitant le partage des représentations et des connaissances déjà actives dans le groupe. Celles-ci sont complétées et structurées au travers de diverses activités et apports théoriques en vue d’améliorer ou renforcer les pratiques professionnelles.D’entrée de jeu et puis tout au long de la formation, la formatrice s’attache à créer un climat de confiance, de sécurité et de bienveillance au sein du groupe, condition nécessaire à la réussite de tout processus formatif.

Public :Les professionnels du secteur de la petite enfance

IntervenanteAngela MORICONI, formatrice de Mosaïcas SPRL.

Dates : les 6, 9, 10 mai - 3 juin de 9h30 à16h30

PAF - Gratuité pour le secteur de la petite enfance.

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45-C23 - 4030 Liège.

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

Renseignements et inscriptions :Complétez le bulletin d'inscription en version PDF téléchargeable sur le site de l’ONE à renvoyer au Discri : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

les 15, 16, 17 mai 2019 - de 9h à 17h à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture - rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège

 

Objectifs

La formation vise à accompagner les associations d’Education permanente des adultes dans l’écriture de leur rapport annuel d’activités dans le respect des missions du décret de la FWB du 17 juillet 2003 et des critères quantitatifs et qualitatifs de ses arrêtés d’application.

Au départ des thématiques, des projets et des activités développées par les participants, la formation propose en 4 journées de :

• Se réapproprier collectivement le cadre légal (exposé des motifs, décret du 17 juillet 2003 et arrêtés d’application) ;

• Travailler la définition d’objectifs, de critères et d’indicateurs d’évaluation ;

• Bâtir des processus porteurs des visées politiques de l’éducation permanente et d’en faire le récit.

 

Méthodologie

La formation alterne entre des courts exposés théoriques, des temps d’échanges et des exercices pratiques.

Public Travailleurs salariés ou bénévoles ainsi que responsables d’ASBL reconnues et subventionnées dans le cadre du décret Éducation permanente des adultes qui rencontrent des difficultés à inscrire leurs pratiques dans les visées politiques ou qui éprouvent des difficultés à écrire leur rapport annuel d’activités.

PAF 15 €

 

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 23, 24 et 27 mai de 9h30 à 16h30 à l’Espace CACÉRÈS de Peuple et Culture- rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège

 

Objectifs

La formation a pour objectif d’outiller les associations à intégrer la démarche interculturelle et toutes ses implications, tant au niveau personnel qu’institutionnel :

• Préparer, mener et évaluer un projet en intégrant de manière systématique la démarche interculturelle ;

• Déployer la pédagogie interculturelle dans des projets de formation (FLE, citoyenneté et ISP) ;

• Créer, imaginer des actions interculturelles d’intégration en lien avec l’action sociale participative. Contenu

• Rappel de la démarche interculturelle et analyse de ses implications : travail sur l’identité, la culture, les préjugés et stéréotypes, les chocs culturels, la négociation du vivre ensemble, les phases clés de la démarche interculturelle, la transformation d’un système grâce à la démarche interculturelle. Exercices pratiques, exposés théoriques et mise en débat ;

• Préparer un projet interculturel : il s’agira de croiser toutes les phases de préparation et d’écriture d’un projet avec la démarche interculturelle ;

• Mise en situation de transformation de modules et de séquences de formation en clés interculturelles à partir de matériel pédagogique apporté par les participants ;

• La pédagogie interculturelle dans les formations pour adultes en milieu multiculturel : les principes de la pédagogie interculturelle sur base des projets amenés par les participants ;
• La démarche interculturelle dans des actions socio-culturelles participatives : la transformation d’actions participatives grâce à la démarche interculturelle sur base d’exercices à partir d’actions apportées par les participants ;
• Évaluation - suivi de la formation.
 
Méthodologie
La pédagogie active caractérise la méthode employée, elle se concrétise par des activités interactives basées sur des situations vécues par les travailleurs (au niveau personnel, interpersonnel, professionnel) et par des mises en situation.
 
Public
Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchand public ou privé.
 
Prérequis nécessaire : une formation ou une sensibilisation à la communication interculturelle.
 
Prix : 15 €/personne
 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 13, 14, 19, 20 & 21 juin 2019, de 09h30 à 16h30, à l'espace Caceres de Peuple et Culture.

La formation, basée sur la méthode développée par l’organisation EPTO (European Peer Training Organisation), propose un programme d’éducation interculturelle permettant aux participants de devenir eux-mêmes acteurs dans la lutte contre les préjugés et les discriminations.

Objectifs :

  • Prendre conscience de sa propre identité culturelle.
  • Reconnaître et confronter les préjugés et discriminations sous toutes leurs formes.
  • Comprendre les comportements et les processus d’inclusion et d’exclusion.
  • Développer esprit critique et empathie.
  • Créer des environnements inclusifs.

Méthodologie :

Mise en situation d’expérimentation d’outils d’animation, de jeux interculturels et de méthodes interactives d’éducation interculturelle. Apports théoriques et pédagogiques en lien avec ce que les différents outils questionnent et révèlent.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 24 septembre, 1er, 8,14,21 et 28 octobre 2019, de 09:30 à 16:30, @Peuple et Culture.

 

On les appelle Activistes, Artivistes, Zadistes, Potagistes, Patatistes, Casseurs de pub, Déboulonneurs, Reposeurs, Indignés, Occupy Wallstreet, Nuit debout, Lanceurs d’alertes… ils ont en commun d’agir pacifiquement dans l’espace public pour faire entendre leurs voix et exprimer leur volonté d’une société différente; plus solidaire, plus conviviale...tout simplement plus humaine. Ce sont des femmes et des hommes, de tous âges et de toutes cultures, qui ont choisi de se constituer en îlots de résistance pour répondre, par des actions et des messages d’insoumission, à des situations imposées, des violences étatiques inacceptables. Comme avant eux Henry David Thoreau, Emile Zola, Victor Hugo, Rosa Parks, Nelson Mandela, Gandhi, Vandana Shiva..., ils désobéissent sans agressivité et sans violence.

 Antisociale la désobéissance civile ? Citoyenne, noble et courageuse au contraire ?  Les avis divergent et les jugements rendus par les tribunaux également. En avril 2016, le tribunal de Première instance de Bruxelles condamnait une femme pour avoir tenté d’empêcher l’expulsion d’un homme vers le Congo en se levant dans un avion. Pour sa part, le tribunal de Mons soulignait, en novembre 2015, lors du procès des « bomspotters » que la désobéissance civile contribue au débat démocratique et renforce les institutions.

 La formation vous propose d’explorer différentes formes d’action pacifique et d’aller à la rencontre de quelques acteurs.

Objectifs

  • Développer sa connaissance de la désobéissance civile pacifique.
  • Explorer diverses formes de désobéissances citoyennes non violentes.
  • Analyser des pratiques, questionner des comportements et évaluer les risques.
  • Découvrir des outils.
  • Elargir ses capacités d’agir citoyennes.

 

Dates

Les 24 septembre, 1er, 8,14,21 et 28 octobre 2019, de 09:30 à 16:30.

Public

 Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchand public ou privé.

Paf

60€

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 30 septembre, 1,7 et 8 octobre 2019 - de 9h à 17h, à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 – 4030 Liège

La formation vise à outiller les associations dans la définition, le développement et l’évaluation de projets porteurs du sens du bien commun et de l’intérêt général.  

Objectifs

  • Appréhender les différentes étapes de la conduite d’un projet ;
  • Etablir le plan d’action et le budget.
  • Evaluer
  • Penser ses pratiques et faire le point sur les actions en cours ou déjà réalisées ;

Contenus

Le contenu reprend les différentes étapes du projet et son cheminement partant de la construction jusqu’à l’évaluation :

  • Clarifier son idée ;
  • Dresser un état des lieux ;
  • Définir ses objectifs à court, moyen et long terme ;
  • Bâtir le plan d’action ;
  • Elaborer le budget prévisionnel ;
  • Rechercher des partenaires ;
  • Déterminer les indicateurs et les critères pour évaluer les résultats obtenus pendant et après l’action.

Méthodologie

La formation se développe sur les projets amenés par les participants, elle alterne des temps d’apports théoriques et des travaux pratiques.

Public

Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchands publics ou privé.

Dates

La formation se déroulera à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45 – 4030 Liège les 30 septembre, 1,7 et 8 octobre 2019 - de 9h à 17h

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 2, 3, 9 et 10 octobre 2019- de 9h à 13h,  à l’Espace CACERES de Peuple et Culture- rue du Beau Mur, 45- 4030 Liège.

Objectifs

La formation vise à outiller les ASBL qui ont l’obligation légale de tenir une comptabilité en partie double et notamment toutes celles qui emploient du personnel sous statut A.P.E. Elle permet de comprendre les fondements de la comptabilité en partie double et de préparer, le cas échéant, le travail comptable qui sera réalisé par un professionnel.

Contenus

 

  • Cerner les grands principes de la comptabilité en partie double ;
  • Utiliser le plan comptable minimum normalisé et comptabiliser les écritures courantes ;
  • Etablir le journal des opérations, le budget prévisionnel et le plan de trésorerie ;
  • Collecter et classer les pièces comptables ;
  • Établir le bilan et le compte de résultat.

Méthodologie

La formation alterne de courts exposés théoriques suivis d’échanges et des exercices pratiques.

Public

Les travailleurs et responsables salariés et bénévoles d’ASBL des secteurs associatif et non marchand public et privé.

Dates

La formation se déroule à l’Espace CACERES de Peuple et Culture- rue du Beau Mur, 45- 4030 Liège les 2, 3, 9 et 10 octobre 2019- de 9h à 13h

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 15 et 22 octobre, 12 et 19 novembre 2019, de 9:30 à 12:30, @Peuple et Culture.

 

Objectifs

Cette formation à destination des responsables, coordinateur-trices et directeur-trice-s d’institution a pour objectif de fournir les éléments nécessaires à la mise en place :

  • des conditions pour une institution plus interculturelle qui favorise un réel accueil de la diversité basé sur une relation de confiance ;
  • de mesures préventives en soutien aux travailleurs de terrain qui, même s’ils participent aux formations interculturelles, ont besoin d’un cadre institutionnel gérant cette thématique.

Contenu

  • Analyse de l’ensemble des dimensions de l’organisme de formation en clés interculturelles : rappel de la démarche interculturelle et analyse de ses implications : travail sur l’identité, la culture, les préjugés et stéréotypes, les chocs culturels, la négociation du vivre ensemble, les phases clés de la démarche interculturelle et la transformation d’un système grâce à la démarche interculturelle.
  • Pistes pour des réponses institutionnelles à différents problèmes liés à la multiculturalité : Présentation du cadre théorique permettant d’analyser un organisme d’accompagnement de formation en clés interculturelles permettant d’examiner toutes les dimensions d’un organisme d’accompagnement ou de formation : le projet social, pédagogique ou éducatif, le ROI, l’accueil du public, la communication interne et externe, les approches professionnelles ou pédagogiques, la gestion des ressources humaines, la coordination d’équipe, la résolution des problèmes liés à la multiculturalité etc.
  • Définition et programmation d’un projet de changement à trois ans pour son organisme afin qu’il devienne plus interculturel : Définition d’un projet de changement : les principes de base de la rédaction d’un projet de changement pour un organisme d’accompagnement ou de formation.

Méthodologie

Alternance d’exposés théoriques et d’exercices pratiques, d’analyse de situations apportées par les participants et mise en débat. Chaque participant sortira de la formation avec un projet de changement visant à intégrer plus d’interculturalité dans son organisme.

La formation pourra être prolongée en 2018 par 2 séances de suivi/coaching de 4 heures qui permettront un suivi de la mise en œuvre du projet de changement dans les organismes et/ou un approfondissement de certains contenus abordés.

Public

Directeurs/directrices ou coordinateurs/coordinatrices d’organismes d’accompagnement ou de formation d’adultes en milieu multiculturel.

Prérequis nécessaire : une sensibilisation préalable à la communication interculturelle.

Intervenante

Dina SENSI, formatrice du Discri.

Dates

15 et 22 octobre, 12 et 19 novembre de 9h30 à 12h30

PAF

15€

Lieu

Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45 - 4030 Liège.

Inscriptions

Nombre de participant-e-s : 15 Max. Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Les 12,13,18 et 19 novembre 2019 de 9h à 17h à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture – rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

Objectifs

La formation vise à accompagner les associations qui désirent développer des projets d’éducation permanente (décret de la FWB du 17 juillet 2003), c’est-à-dire ayant pour objectif de favoriser et développer chez les adultes une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société; des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation ; des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

Contenus

  • Appropriation des textes réglementaires ;
  • Réfléchir les activités et les projets des participants pour les inscrire dans les critères quantitatifs et qualitatifs du champ de l’Éducation permanente ;
  • Penser les processus et les méthodologies pour développer des prises de conscience, la connaissance critique des réalités de la société; des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation; des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique ;
  • Questionner ses pratiques pour mesurer ses forces, ses faiblesses et évaluer ses besoins.

Méthodologie

La méthodologie est ascendante, elle s’appuie sur les activités et projets amenés par les participants. L’appropriation du cadre légal s’effectue collectivement par la lecture, le questionnement et l’échange.

Public

Les associations qui envisagent de demander une reconnaissance en éducation permanente.

Dates

La formation aura lieu les 12,13,18 et 19 novembre de 9h à 17h à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture – rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

PAF

15€

Inscriptions

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

La formation, basée sur la méthode développée par l’organisation EPTO (European Peer Training Organisation), propose un programme d’éducation interculturelle permettant aux participants de devenir eux-mêmes acteurs dans la lutte contre les préjugés et les discriminations.

Objectifs :

  • Prendre conscience de sa propre identité culturelle.
  • Reconnaître et confronter les préjugés et discriminations sous toutes leurs formes.
  • Comprendre les comportements et les processus d’inclusion et d’exclusion.
  • Développer esprit critique et empathie.
  • Créer des environnements inclusifs.

Méthodologie :

Mise en situation d’expérimentation d’outils d’animation, de jeux interculturels et de méthodes interactives d’éducation interculturelle. Apports théoriques et pédagogiques en lien avec ce que les différents outils questionnent et révèlent.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter