FAF visuel finalLe monde connaît aujourd’hui de profonds bouleversements. Les différentes crises qui se succèdent nous déroutent toutes et tous. Comment y faire face ?

Pour les acteurs et actrices de l’Éducation populaire et permanente, penser les changements dans des contextes où l’urgence se confond avec l’importance nécessitent du temps et du recul.

  • du temps pour acquérir des connaissances politiques, économiques, sociales, environnementales et culturelles.
  • du recul pour développer individuellement et collectivement ses capacités d’analyse critique, pédagogique et méthodologique dans une perspective de report vers d’autres : citoyen·nes, professionnel·les, bénévoles ou salarié·es du secteur associatif, militant·es,..

Cette formation, proposée par Présence et Action Culturelles et Peuple et Culture souhaite répondre aux besoins d’animateur·trices et de formateur·trices généralistes.

En quoi cette formation est-elle différente des autres ?

Elle se distingue d’abord par son contenu, taillé sur mesure, pour répondre aux besoins de connaissances socio-politiques, de compétences pédagogiques et méthodologiques des animateurs et formateurs qui veulent inscrire leurs pratiques en adéquation avec les visées de l’Education permanente.

Elle est différente parce qu’elle ne vous laissera pas croire que les métiers de l’animation et de la formation ne seraient qu’affaire de techniques et d’outils. Au contraire, elle ambitionne de vous faire prendre conscience qu’accompagner le développement d’une citoyenneté critique, active, responsable et solidaire est un travail exigeant et passionnant pour peu que l’on ait une bonne compréhension de la chose publique et des capacités de lecture stratégique des enjeux de société.

Objectifs

Au terme de la formation, les participant.es seront notamment capables , individuellement et collectivement de :

  • rendre complémentaires, articuler et complexifier de nouvelles connaissances politiques, économiques, sociales, environnementales et culturelles au service d’un agir citoyen ;
  • identifier et exercer leurs capacités d’analyse critique – politique et éthique – sur les enjeux de société ;
  • analyser une demande, un besoin de formation et y répondre ;
  • concevoir, conduire et évaluer un processus d’animation et/ou de formation en mettant en pratique les pédagogies, les méthodologies, les techniques et les outils appropriés.

Informations :

Pierre Arnoldy (0499 22 01 30)

 
Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les 1, 2 et 3 mars 2023 de 9h à 17h à l'Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45, 4030 Liège (Grivegnée)

Objectifs

La formation vise à accompagner les associations qui désirent développer des projets d’éducation permanente (décret de la FWB du 17 juillet 2003), c’est-à-dire ayant pour objectif de favoriser et développer chez les adultes une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société; des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation ; des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

Contenus

  • Appropriation des textes réglementaires ;
  • Réfléchir les activités et les projets des participants pour les inscrire dans les critères quantitatifs et qualitatifs du champ de l’Éducation permanente ;
  • Penser les processus et les méthodologies pour développer des prises de conscience, la connaissance critique des réalités de la société; des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation; des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique ;
  • Questionner ses pratiques pour mesurer ses forces, ses faiblesses et évaluer ses besoins.

Méthodologie

La méthodologie est ascendante, elle s’appuie sur les activités et projets amenés par les participants. L’appropriation du cadre légal s’effectue collectivement par la lecture, le questionnement et l’échange.

Public

Les associations qui envisagent de demander une reconnaissance en éducation permanente.

Prix

150€

Renseignements :

Pierre Arnoldy : 04/3428333 -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription

 

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les 23 et 24 mars 2023 de 9h30 à 17h à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture, rue du Beau Mur 45, 4030 Liège (Grivegnée)

Objectifs :

La formation vise à permettre aux participants d'acquérir expériences, connaissances et compétences pour concevoir, animer et évaluer des ateliers où l'écriture est un tremplin vers la construction d'une pensée socio-politique collective.

Contenu :

  • L'écriture : moyen d'expression accessible à chacun.e ? Déconstruction des représentations et construction collective du sens donné au terme "écrire" dans le champ de l'éducation permanente.
  • Comment induire un cadre collectif permettant la liberté d'expression écrite et son partage oral? Quelles valeurs à l'oeuvre? Faut-il les nommer? Le groupe doit-il y adhérer?
  • Quelles méthodologies pour favoriser l'interaction entre les textes individuels et la discussion collective au départ des contenus ? Points de vigilance à respecter en terme d'animation.
  • Comment formuler des consignes d'écriture ouvrant les portes vers les expressions et les analyses sociopolitiques? Les récits individuels sont-ils toujours traversés par les enjeux sociétaux ?
  • Comment favoriser l'expérimentation de l'écriture comme support de contestation sociale?
  • Quels espaces publics pour quelles formes d'interventions écrites ?

Méthodologie

Les méthodologies et les pédagogies s'inscrivent en rupture avec le modèle scolaire et requièrent une implication active des participant.es.

Public

Travailleur.euse.s salarié.e.s ou bénévoles des secteurs associatif ou non marchand public/ privé travaillant avec des groupes d’adultes ou de jeunes.

Prix

100 € (remboursés par le Fonds 4S pour les travailleurs/travailleuses des commissions paritaires 329.02 et 329.03)

Contact

Marie-Ève Maréchal : 0474 / 81.22.63 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les 6, 7, 8, et 13 mars 2023 de 18h00 à 21h30 à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture – rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

La formation a pour objectif de donner les bases de la comptabilité simple à toute personne qui est amenée à prendre en charge la gestion financière d’une association. Elle vise à répondre aux besoins spécifiques des nano asbl et adapte son horaire en fonction des contraintes horaires de leurs membres.

Au terme de la formation, les participant.e.s seront en capacité de :

  • Cerner les grands principes d’une comptabilité simplifiée ;
  • Etablir une comptabilité simplifiée ;
  • Collecter et classer les pièces comptables ;
  • Encoder des pièces comptables dans un livre ;
  • Réaliser l’inventaire de ses avoirs ;
  • Etablir les comptes annuels.

Méthodologie

La formation alterne de courts exposés théoriques et des exercices pratiques.

Public

Animateurs, formateurs, chargés de projet, responsables des secteurs associatifs et des secteurs non marchands publics ou privés.

Prix : 50€ 

Renseignement :

Nancy Hardy : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les 20, 21, 22, 27, et 28 mars 2023 de 9h00 à 17h00 à l'Espace Cacérès de Peuple et Culture, 45 rue du Beau-Mur à Grivegnée (Liège)

Lorsque l’on parle entraînement mental, on parle d’une histoire… Celle de l’éducation populaire et de Peuple et Culture.
Celle d’hommes, de femmes, qui ont pris le maquis et se sont battu.e.s pour garantir nos libertés.
Depuis, porté par de nombreux militant.e.s culturel.le.s, il a été enrichi et partagé…

Participer à une formation Entraînement mental c’est d’abord s’approprier une méthodologie pour [re]trouver le pouvoir de penser et d’agir, réfléchir le monde dans toute sa complexité.

L’expérimentation de la méthodologie de l’entraînement mental se fait au départ de situations réelles amenées par les participant.e.s : on s’implique, on questionne, on s’explique, on s’engage collectivement.

Pour nous, animateurs.trices, éducateurs.trices, formateurs.trices…  des secteurs associatifs, l’entraînement mental bouscule nos habitudes, nous extirpe de l’instantanéité de l’information mainstream, nous entraine à  résister à  l’immobilisme et au fatalisme.

C’est aussi une méthodologie d’auto-formation qui s’appuie sur des savoirs expérientiels et scientifiques en les organisant.

Avec un peu de pratique, l’entraînement mental nous aide à préparer des animations, animer des débats, des réunions…
Construire des actions porteuses de résultats !

Public 

Animateurs.trices, formateurs.trices et acteurs.trices du secteur associatif et non marchand public/privé.

Prix 

La participation s’élève à 250€ par participant(e) (remboursé par le Fonds 4S pour les travailleurs des commissions paritaires 329.02 et 329.03)
Ce prix comprend aussi les boissons (café, thé, eau) et les collations.

Renseignements 

Pierre Arnoldy : 04/3428333 -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les 12, 13 et 14 avril 2023 de 9h à 17h à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture – rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

« Troisième voie » en Grande-Bretagne, « Nouveau centre » en Allemagne, « Etat Social Actif » en Belgique…, ces différentes appellations marquent, depuis une trentaine d’années, une évolution profonde du rapport de l’Etat aux citoyens traduite dans les politiques sociales d’activation et les cures d’amaigrissement des politiques publiques.

Sans idéologie apparente - ni de gauche, ni de droite - l’ESA a pourtant peu à peu transformer les politiques d’aides sociales en instrument de formation au travail et d’éducation morale. L’accès aux droits d’une partie de la population est désormais conditionné à des devoirs : tous les allocataires sociaux doivent adopter une attitude volontariste et pro-active tant en matière de formation que de recherche d’emploi ou encore de reprise du travail en s’adaptant sans cesse aux besoins et exigences d’un système économique qui lui, n’est jamais remis en question.

Les conséquences ne sont pas seulement sociales, elles sont aussi professionnelles pour celles et ceux qui sont chargés de mettre en œuvre ces nouvelles orientations : le contrôle et la sanction prévalent sur l’aide et l’accompagnement, les résultats à atteindre sont chaque année plus élevés alors que les emplois manquent cruellement.

La formation propose une immersion dans l’ESA pour mieux le saisir dans ses différentes composantes et sa complexité. Elle s’adresse à toutes celles et ceux qui sont aux prises, directement ou indirectement, avec les politiques d’ESA : enseignants, formateurs d’adultes, animateurs socioculturels, travailleurs sociaux, de l’insertion, de l’intégration, de la santé, délégués syndicaux, travailleurs sans emploi...

Objectifs :

Permettre aux participant.es :

  • De comprendre et d’analyser les fondements idéologiques et les visées politiques de l’ESA.
  • D’évaluer les changements intervenus et de mesurer les risques qu’il font peser sur la vie en société en démocratie.
  • D’identifier les différents acteurs de l’Etat Social Actif et de porter un regard critique sur leurs statuts, rôles et fonctions.

Public :

Cette formation s’adresse à des animateur.trices, formateur.trices, travailleur.euses du secteur non marchand public/privé.

Prix :

La participation s’élève à 150€ par participant(e) (remboursés par le Fonds 4S pour les travailleurs/travailleuses des commissions paritaires 329.02 et 329.03)

Renseignements :

Pierre Arnoldy : 04/3428333 -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les 19, 20 et 21 avril 2023 de 9h à 17h à l’Espace Cacérès de Peuple et Culture – rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

«L’émancipation subordonne l’acquisition des savoirs aux choix des citoyens à partir de leurs expériences et besoins tandis que l’instruction vise à donner au peuple ce qu’il doit savoir pour des raisons d’utilité et de stabilité sociales» - Jean-Pierre Nossent

Toutes celles et ceux qui souhaitent inscrire leurs activités dans ces visées émancipantes doivent être capables de traduire l’émancipation dans leurs pratiques en se distanciant notamment de la posture traditionnelle « du maître qui enseigne et de l’élève qui apprend ». Pour y parvenir, les références pédagogiques ne manquent pas : Oury, Freinet, Neill, Freire,Pestalozzi ... pour n’en citer que quelques-uns.

Objectifs :

  • • Découvrir les principaux pédagogues de l’Education Nouvelle, analyser et porter un regard critique les éléments significatifs de leur approche ainsi que les valeurs qui les sous-tendent ;
  • • Réfléchir ses pratiques d’animation et de formation à la lumière des apports de l’Education Nouvelle.

Méthodologie :

Les pratiques méthodologiques de Peuple & Culture s’inscrivent en rupture avec l’enseignement traditionnel : les pédagogies sont ascendantes, elles s’appuient sur des méthodes actives qui placent les participant·es au cœur du processus d’apprentissage en les mettant en situation d’agir.

« On oublie vite ce qu’on a appris mais on n’oublie guère ce qu’on a trouvé »- Maurice Debesse

Public :

Cette formation s’adresse à des animateur.trices, formateur.trices, travailleur.euses du secteur non marchand public/privé.

Prix :

La participation s’élève à 150€ par participant(e) (remboursés par le Fonds 4S pour les travailleurs/travailleuses des commissions paritaires 329.02 et 329.03)

Renseignements :

Pierre Arnoldy : 04/3428333 -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn