Oh colère oui toi VISUEL

Oh! Toi, Colère

Oui, Toi qui viens à l’improviste.
Tu surprends la plus gentille des personnes et quand tu surgis, tu nous enlaidis.
Tu te faufiles dans nos cœurs comme un éclair foudroyant et malaisant.
Veux-tu bien nous laisser tranquilles?

Tu nous entortilles en bouffant notre intérieur.
Oh colère, notre corps devient bouillant d’incertitude. Pas de place à la sérénité.
Oh colère, même le petit enfant te permet de venir en lui. A tort ou à raison ?

Tu l’emportes avec toi. Les cris et les larmes le rendent malheureux devant ses parents impuissants.
Oh colère, pourquoi es-tu encore là ?
Tu ronges, tu creuses, tu questionnes et tu nous éventres.
Ce n’est pas de ta faute car tu es sollicitée, démesurée.

Tu te justifies devant les fragilités, la maladie,les complots, les bêtises humaines, la désolation, les dictatures,

les solitudes, les stress-trauma, le fanatisme, la désolation...


Tu nous permets d’éclater la boue qui est autour de nous et nous crions.

Puis tu t’en vas comme tu es venue. Nous laissant pantois devant l’immensité de nos pensée et de nos réalités...

Laurence Brasseur

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Contact - covid19

E-mail: victoria.sepulveda@peuple-et-culture-wb.be

Téléphone: +32 4 368 82 32
Mobile:
+32 498131512
Souris 25pxPROTOCOLE