Café ANTIFA 7Mercredi 9 mars 2022 à partir de 17h30 @ Peuple et Culture 45 rue du Beau Mur 4030 Grivegnée

Alain Deneault est philosophe. Il a publié différents travaux sur les enjeux relatifs à la criminalité économique et sur le pouvoir des « médiocres » à savoir ceux qui renoncent à toute originalité, à toute remise en cause des systèmes sociaux établis, ceux qui prônent des positions médianes et stériles.

La médiocratie désigne ainsi pour l’auteur un régime où la moyenne devient une norme impérieuse qu’il s’agit d’incarner. Il voit dans ce régime d’« extrême-centre »,   une « révolution anesthésiante » et un extrémisme violent qui cache son nom « en excluant comme pathologique tout ce qui ne cadre pas avec un juste milieu arbitrairement proclamé. »

Cette intolérance (en) politique s’exprime notamment par un usage tangible de la violence exercée par l’Etat : répression exercée à l’encontre des Gilets jaunes, mesures accompagnant l’adoption de la loi de sécurité globale et la loi contre le séparatisme, gestion autoritaire de la pandémie du SARS-COV2,...

 

 

Ce constat préoccupant s’accompagne d’un double sentiment d’urgence : lutter contre la recrudescence, au niveau européen, des mouvements d’extrême-droite politiques et lutter contre des modes de gouvernement de plus en plus violents, de plus en plus concentrés dans les seules mains de l’exécutif, quand ce n’est pas dans celles d’opérateurs économiques privés…

La situation est à ce point préoccupante qu’on peut, à juste titre, parler d’extrême-droitisation, voire de fascisation de l’espace public en faisant l’hypothèse qu’est en train de s’opérer un tournant, un durcissement autoritaire qui risque, demain, d’avoir de funestes conséquences …

Pour éclairer cette tension entre extrême-centre et extrême-droite, l’auteur nous proposera dans un premier temps de réfléchir avec lui sur la notion d’extrême-centre et de la contextualiser en tenant compte des phénomènes politiques et sociaux à l’œuvre actuellement pour envisager ensuite les rapports entre l’extrême-centre, les phénomènes d’extrême-droitisation et l’extrême-droite en tant que telle.

Afin de préparer l’échange et la discussion, le café antifasciste débutera le 9 mars à 17h30 dans les locaux de Peuple & Culture par la lecture collective de l’article « Politiques de l’extrême-centre ».  Elle sera suivie à 19h par un échange en visioconférence avec l’auteur.

PRIX LIBRE

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn