Lhiver arrive OKLes 13, 14 et 15 décembre 2022 @ Centre Culturel Marcel Hicter - La Marlagne - Namur

Recrudescence de l’extrême-droite à travers le monde : elle gouverne au Brésil, en Inde, en Russie, en Hongrie ou en Pologne ; elle est associée au pouvoir en Israël ou en Communauté flamande de Belgique, elle est aux portes du pouvoir en France. Partout elle marque les esprits dans un contexte de guerre en Europe et de menace nucléaire, de crise économique qui ruine le pouvoir d’achat et accroit les inégalités dans le monde, de crise environnementale sonnant le glas d'une humanité traumatisée par une pandémie accompagnée de fake news, de relents de complotisme et de défiance.

En Belgique également, les signes ne manquent pas  : un responsable universitaire se lance dans une véritable chasse aux sorcières contre le wokisme alors qu'un président de parti libéral rompt le cordon sanitaire pour aller dialoguer en Flandre avec un chef de file d'extrême-droite tandis qu'un courant laïque d'exclusion s'ingénie à dénoncer un prétendu "entrisme voilé" au sein du monde politique, médiatique et associatif. Bref, l’air du temps est à la confusion et au brouillard…

Le monde militant, syndical et associatif est lui-même en questionnement : quelles pédagogies face aux discours simplistes ? Comment éviter que de nouvelles formes de lectures du monde, de revendications et d’actions (intersectionnalité, décroissance…) n’entretiennent ou ne provoquent une crispation réactionnaire chez les citoyens et citoyennes ? Comment analyser et critiquer l’ordre du monde sans alimenter le pessimisme et la résignation ? Comment naviguer dans une société en perte de repère ?

L’Université de Peuple et Culture « L’hiver arrive… » est un temps de formation ouvert à tous et toutes pour travailler collectivement, dans une période obscure, la question de l’action politique et de l’Education populaire envisagée dans son projet historique d’accompagnement culturel des mouvements sociaux.

Par la construction collective d’une boussole de l’émancipation, il s’agira de travailler les repères et les balises, d’identifier les impensés et les écueils, de penser la question de l’agir en période incertaine.

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn