Logo PEC 125px

Protocole interne

,Conformément aux décisions prises par le Conseil National de Sécurité et au protocole de base pour les secteurs culturels adopté par la fédération Wallonie-Bruxelles, un nouveau protocole sanitaire est disponible sur le site Culture.be ( vous pourrez le découvrir en suivant ce lien :  http://www.culture.be/index.php?id=17847).

Vous pourrez lire que « Les activités de formation pour adultes et les activités d’éducation permanente avec public ne peuvent être organisées en intérieur ».

Ce qui s’signifie qu’une série d’activités et de formations vont devoir être reportées, annulées, ou organisées autrement….

On vous tient informés, si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous écrire : info@peuple-et-culture-wb.be

 


camille scmitz

Camille Schmitz était une cheville ouvrière du monde associatif liégeois...

Au premier temps des Grignoux, Camille accueillait, présentait, écolait les jeunes dans leurs premiers engagements militants. Depuis lors, il n’a jamais cessé  de construire des ponts entre générations et entre mouvements sociaux dans une perpective d’émancipation.

Sur la ronéo, il a aidé à tirer les stencils des lycéens en soutien aux luttes du tiers monde;

Entre acteurs traditionnels et émergents, il a tissé les liens d’une action coopérative;

Au Beau Mur, il lancé le chantier d’une maison associative aujourd’hui bien ancrée.

A Peuple et Culture, nous l’avons souvent rencontré. Nous avons partagé ses locaux, travaillé ensemble à l’Université Populaire de Liège, profité de ses archives et de ses souvenirs pour célébrer les 5O ans du mai 68 liégeois.

Il y a moins d’une semaine, il nous a encore accueilli et communiqué de précieuses informations et des arguments pour la défense du Parc des Oblats comme bien commun.

Camille, tu nous as quitté ce 5 mai mais ton souvenir nous accompagnera dans l’arpentage des chemins d’un autre monde possible.

Jean-Luc Degée et l’équipe de Peuple et Culture


Activités
ZAL Affiche Copie2 250px

 
La crise du Covid-19 a été et est encore, pour celles et ceux qui en doutaient, un puissant révélateur des dysfonctionnements d’une économie mondialisée d’une part, de l’échec des choix politiques d’amaigrissement des services publics d’autre part : définancement de la sécurité sociale, privatisation des services publics, inégalités socio-économiques, réchauffement climatique, violence d’état, les dangers pour la démocratie, la montée des droites extrêmes… Tous ces témoins lumineux passés au rouge lors de la crise sanitaire nous indiquent à quel point un retour « à l’anormal » n’est pas souhaitable.
Nous pensons qu’il est urgent de permettre aux citoyens d’échanger sur ces enjeux de société, de réfléchir à des alternatives dans un espace convivial, où il sera possible de penser collectivement ce monde que nous ne voulons plus, d’analyser pourquoi et comment nous en sommes arrivés là, de réfléchir celui que l’on veut aujourd’hui et demain. D’envisager aussi, pour celles et ceux qui le désireront, des actions dans l’espace public pour toucher d’autres citoyens.
Dans un premier temps, nous vous proposerons de nous retrouver en ligne...

Découvrez le programme ici

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter